France 1939-40
ACCUEIL   L'association G.R.C.A. 1939-40 - Le soldat français 1939-40 - Les Groupes de Reconnaissance 1939-40 - Mises à jour - Liens - Contact
               
n n n n n
      Les Groupes de Reconnaissance des Divisions d'Infanterie  
        n n n n
   
Historique du 83e G.R.D.I.
83e GRDI (Type Outre-Mer Nord-Afrique)
83e DIA - Général Vergès (21 septembre 1939).
 
Formation

CMCA 3 : Batna.
3e RSA

Dissous le 31 décembre 1939.
Ne pas confondre avec les éléments du 83e GRDI formé en France à Montauban et devenu le 59e GRDI

 

83e GRDI (Type normal)

 
Formation
Montauban
 
Historique succinct
  • A la mobilisation (2 septembre 1939) le 83e GRDI qui devait devenir le 59e GRDI au 1er janvier se forma à Montauban où il cantonna, d’abord au quartier Doumerg, puis après quelques jours, partie en ville dans les écoles de la rue Bèche (Etat-major et Escadron Hors-rang) partie à Monbeton (Escadron de fusiliers motocyclistes et Escadron de mitrailleuses et canons de A6C)
  • Fin septembre, au moment de la rentrée des classes, le 83e GRDI dû évacuer les locaux scolaires et il se groupa alors à Montech qui devint son cantonnement définitif
  • Le 83e GRDI était affecté à une division d’Afrique : la 83e DIA, division de la série A entrant dans la composition des troupes de couverture. Par suite d’une modification apportée au plan de mobilisation, la 83e DIA resta en Afrique ainsi que l’escadron à cheval du GR, un escadron d’active du 3e Spahis Algériens. Dans ces conditions, le 83e GRDI dont les délais de préparation expiraient le 6e jour de la mobilisation vit avec regret partir pour la zone des Armées les autres GR qui s’étaient mobilisés à Montauban et qui, normalement, auraient dû partir bien après lui. L’hypothèse de son envoi soit en Tunisie, soit au Levant fut alors admise. Quoi qu’il en soit, l’inquiétude régnait alors dans les esprits en raison de l’incertitude dans laquelle on se trouvait tant sur la destination éventuelle du 83e GRDI que sur la date probable de son départ : aussi l’impatience d’aller rejoindre les camarades sur le front, partagée également par les cadres et par la troupe, gagna même cour qui ayant leur famille sur place ou aux environs de Montauban, auraient pu éprouver le désir de n’en être séparés que le plus tard possible
  • Cette période d’attende fut pourtant utile : elle permit au Chef de Corps - Le Lieutenant-colonel Maillot - de pousser l’organisation matérielle, l’instruction et la formation morale du GR à un point tel que le 59e GRDI fut considéré comme une unité d’élite dés son arrivée dans le secteur de sa division : la 68e DI
  • Pendant ces 3 mois ½ (exactement du 3 septembre au 31 décembre 1939) grâce à l’initiative ardente du Lieutenant Grenier pour l’habillement et l’équipement, du Lieutenant Bernard pour le matériel automobile, toute la dotation que l’Intendance ou les services ne purent fournir au GR fut découverte, inventoriée, réquisitionnée
  • D’autre part, l’intérêt permanent porté par le Chef de Corps et par les Officiers à leur troupe dont ils connurent bientôt les soucis comme les joies, la création d’une caisse d’entraide (initiative due au Capitaine Foucher, adjoint au Colonel) d’un foyer du soldat, soudèrent entre eux les hommes avec leurs chefs et fit naître un esprit de corps, qui plus tard avec le 59e GRDI devait trouver son expression dans la création d’un fanion et d’un insigne avec, comme devise " Audere Semper " (Toujours Oser).
   
Les G.R.D.I.
n   n
1GRDI 1er GRDI   1GRDI 60e GRDI
2GRDI 2e GRDI   61GRDI 61e GRDI
3GRDI

3e GRDI

  62GRDI 62e GRDI
4GRDI 4e GRDI   63GRDI 63e GRDI
5GRDI 5e GRDI   64GRDI 64e GRDI
6GRDI 6e GRDI   65GRDI 65e GRDI
6GRDI 7e GRDI   1GRDI 66e GRDI
8GRDI 8e GRDI   1GRDI 68e GRDI
11GRDI 11e GRDI   1GRDI 70e GRDI
12GRDI 12e GRDI   1GRDI 71e GRDI
13GRDI 13e GRDI   1GRDI 72e GRDI
14GRDI 14e GRDI   1GRDI 73e GRDI
15GRDI 15e GRDI   74GRDI 74e GRDI
16GRDI 16e GRDI   75GRDI 75e GRDI
17GRDI 17e GRDI   76GRDI 76e GRDI
18GRDI 18e GRDI   77GRDI 77e GRDI
19GRDI 19e GRDI   78GRDI 78e GRDI
20GRDI 20e GRDI   80GRDI 80e GRDI
21GRDI 21e GRDI   81GRDI 81e GRDI
22GRDI 22e GRDI   82GRDI 82e GRDI
23GRDI 23e GRDI   83GRDI 83e GRDI
24GRDI 24e GRDI   84GRDI 84e GRDI
25GRDI 25e GRDI   85GRDI 85e GRDI
26GRDI 26e GRDI   86GRDI 86e GRDI
27GRDI 27e GRDI   87GRDI 87e GRDI
28GRDI 28e GRDI   88GRDI 88e GRDI
29GRDI 29e GRDI   89GRDI 89e GRDI
30GRDI 30e GRDI   91GRDI 91e GRDI
31GRDI 31e GRDI   92GRDI 92e GRDI
32GRDI 32e GRDI   93GRDI 93e GRDI
33GRDI 33e GRDI   94GRDI 94e GRDI
34GRDI 34e GRDI   95GRDI 95e GRDI
35GRDI 35e GRDI   96GRDI 96e GRDI
36GRDI 36e GRDI   97GRDI 97e GRDI
37GRDI 37e GRDI   98GRDI 98e GRDI
38GRDI 38e GRDI   121GRDI 121e GRDI
39GRDI 39e GRDI   122GRDI 122e GRDI
40GRDI 40e GRDI   123GRDI 123e GRDI
41GRDI 41e GRDI   124GRDI 124e GRDI
42GRDI 42e GRDI   125GRDI 125e GRDI
44GRDI 44e GRDI   126GRDI 126e GRDI
45GRDI 45e GRDI   127GRDI 127e GRDI
46GRDI 46e GRDI   128GRDI 128e GRDI
47GRDI 47e GRDI   129GRDI 129e GRDI
51GRDI 51e GRDI   180GRDI 180e GRDI
52GRDI 52e GRDI   180bGRDI 180eb GRDI
53GRDI 53e GRDI   181GRDI 181e GRDI
54GRDI 54e GRDI   182GRDI 182e GRDI
55GRDI 55e GRDI   183GRDI 183e GRDI
56GRDI 56e GRDI   191GRDI 191e GRDI
57GRDI 57e GRDI   192GRDI 192e GRDI
59GRDI 59e GRDI      
 
               
    Haut de page        
         
Informations légales           Plan du site  
    © G.R.C.A. 1939-40 - 2012 - Tous droits réservés LOGO